Cryptogenic : Le portrait de Cat

Samedi 28 février, les filles sont mise à l’honneur pour la deuxième année consécutive par Hell-Metal, mais le rendez-vous est donné à la Maison du peuple de Ransart, cette fois ! Là-bas, nous retrouverons sur scène les groupes belges : Anwynn, Cryptogenic et Orna. Ainsi que deux groupes français : Colossus et Pyrah. Cinq groupes totalement différents, mais pas moins de sept filles à découvrir ! Des chanteuses, mais pas que… Et je compte bien vous les présenter toutes ! On commence tout de suite avec la délicate Catarina de Cryptogenic ! Enfin, délicate… A condition qu’elle n’ait pas de micro en main !

cataaaarinaaaa

Alors, Cat, il est grand temps que tu nous en dises plus sur toi ! Peux-tu commencer par une petite présentation générale ?

Je m’appelle Catarina et je suis vocaliste dans un groupe de Death Metal.

Ensuite, parlons musique : qu’est-ce qui t’a amené au chant et plus particulièrement au chant guttural ?

Depuis toute petite, j’ai toujours aimé chanter et quand j’ai découvert le Metal, j’ai tout de suite voulu apprendre à faire ce type de chant. Malheureusement, je m’en croyais incapable jusqu’à pas si longtemps.

As-tu pris des cours pour acquérir ton niveau actuel ? Si pas, quel est ton secret ?

J’ai regardé énormément de tutos sur Youtube, mais j’avais un gros souci de souffle. J’ai donc recherché une personne qui puisse m’aider. Après de nombreuses recherches, j’ai trouvé une annonce de Brieuc De Groof (Sekhmet, Aktarum, Marrow of Kaladrius et About:blank). Il m’a coaché et donné confiance en moi.

Avant Cryptogenic, as-tu eu d’autres groupes ? Si oui, quels sont-ils ?

Non, je n’ai pas eu de groupe avant.

Aussi, j’ai cru lire que tu avais rejoint une autre formation, peux-tu m’en dire plus ?

Oui, j’ai rejoints Coalition, un groupe de Bastogne. En fait, il y a plus au moins un an, j’ai passé plusieurs annonces pour trouver un groupe, mais personne ne voulait d’une fille. Ce sont les seuls qui m’ont contacté mais au final, ils se sont arrangés avec leur chanteur et ils ont continué leur aventure ensemble.  Ils m’ont recontacté plus tard pour me demander si j’étais toujours intéressée et bien sûr, j’ai dit oui !

On a déjà présenté Cryptogenic récemment sur le blog [ici], mais peux-tu me dire ce qui t’as donné envie de rejoindre cette formation ?

C’est un ami à moi, Jérèm (Aktarum, Marrow of Kaladrius) qui m’a mis en contact avec Geoffrey et Yohann quand je cherchais un groupe. Yohann n’avait pas le temps, vu ses nombreux projets, et Geof a gardé contact avec moi. Un jour, Geof m’a envoyé un message pour me demander si j’étais partante de faire un groupe avec lui, Yohann et Stef. J’ai écouté quelques compos, j’ai adoré  et me voilà !

Et en ce qui concerne ta première expérience en studio, comment cela s’est passé pour toi ?

Ce s’est très bien passé, je connais un peu le milieu de l’enregistrement studio car j’ai fait des études d’ingénieur son à la SAE donc je savais plus au moins à quoi m’attendre. Du côté de ma voix, je m’étais entrainée quotidiennement pendant deux semaines.

Sinon, quelles ont été tes impressions après ta première scène avec Cryptogenic ?

Pour ma première date, j’étais hyper stressée ! La semaine juste avant je regrettais presque d’être dans un groupe ! Quand le jour du concert est arrivé et que je suis montée sur scène j’ai vu un tas de visages familiers, ça m’a un peu détendue, puis pendant le show, les gens m’ont tous beaucoup encouragé. Ce fut une très chouette expérience et je remercie tout le monde pour le soutien.

Je ne peux pas encore te demander s’il t’est déjà arrivé un truc bizarre, drôle ou embarrassant sur scène, mais quel serait pour toi la pire chose qui pourrait t’arriver sur scène ?

Quelque chose qui va sûrement m’arriver vu mon manque d’équilibre, je tomberai un jour de la scène, j’en suis sûre !

Bon, j’ai fini par comprendre que tu n’aimais pas les robes, mais du coup, quelle est pour toi la tenue de scène idéale ?

Une tenue dans laquelle je me sens à l’aise. En général, des vêtements larges, je suis un peu garçon manqué !

Sinon, d’une manière générale, quels sont tes groupes préférés ?

Je n’ai pas vraiment de groupe préféré, j’ai quand même un grand intérêt pour Moonspell, sûrement parce qu’ils sont portugais et que je les écoute depuis toujours. Sinon, j’aime beaucoup des groupes tels que Gorod, Fallujah, Morbid Angel, Spawn of Possession, Cerebral Bore,… Du Death en général !

Et du côté vocal, qui sont tes artistes favoris ?

Je dirai Som (ex Cerebral Bore) car c’est elle qui m’a prouvé qu’une fille pouvait avoir une grosse voix presque comme un mec ! Ensuite bien sûr, Angela Gossow, la première que j’ai connue et qui m’a époustouflée.

Sinon, si tu avais un conseil à donner aux autres filles qui débutent dans le chant guttural, quel serait-il ?

Déjà que n’importe qui est capable de faire ce type de chant ! Si tu sais parler, tu sais faire du growl ! Ensuite, je dirai qu’il ne faut pas abandonner malgré qu’on trouve notre voix dégueu, c’est normal surtout au début. Le growl demande un entrainement quotidien surtout les premiers mois (sans toutefois forcer).

Et d’un autre côté, hormis la musique, as-tu d’autres passions ?

Ahahahaha oui, j’adore l’aquariophilie ! Quand j’étais plus jeune, je faisais de l’élevage de poissons d’eau douce. Eh oui, j’aime beaucoup les petits poissons pleins de couleurs et les chats!

On est aussi là pour parler du festival « Les Filles à l’Honneur », que penses-tu de ce concept et que dirais-tu aux lecteurs pour leur donner envie de venir ?

Je trouve ce concept génial ! C’est rare de voir un concert où il y a autant de femmes sur scène. Je recommande à tous les amoureux de musique de venir voir de quoi nous sommes capables, c’est un concept trop rare !

Sinon dans dix ans… ?

Euh… Je parlerai de ma première date et de ma première interview avec une bouteille de whisky en main ! Non, je rigole, j’espère que mes groupes, Cryptogenic et Coalition seront toujours en pleine forme !

Et la question bonus : quand est-ce qu’on fait des photos ?

À toi de me le dire m’dame la photographe.

Blague à part, si tu veux ajouter quelque chose pour terminer ce petit portrait, n’hésite pas !

Je te remercie beaucoup pour cette interview et pour ton soutien ! Je remercie aussi tous les gens qui étaient présents le jour du concert, mais aussi ceux qui n’ont pas pu venir et tous les gens qui se bougent pour voir des groupes locaux.

*

Eh bien, merci surtout à toi Cat d’avoir bien voulu répondre à ces petites questions ! Je me permets de parler au nom du plus grand nombre en te souhaitant le meilleur pour la suite de ta carrière. Sinon, rendez-vous le 28 à Ransart en forme, je compte sur toi pour nous botter les fesses !

Pour toutes informations concernant l’événement « Les Filles à l’Honneur », c’est par ici!

Fillesalhonneur

Publicités

3 réflexions sur “Cryptogenic : Le portrait de Cat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s