Ferium : Interview avec Tiran Ezra

[ENGLISH VERSION BELOW]

Tombée comme un cheveu dans la soupe, l’annonce de la date de The Agonist en Belgique et plus particulièrement à La Louvière a fait son petit effet. Une dizaine de jours, c’est désormais tout ce qu’il nous reste à attendre avant le jour J. Pour patienter, nous vous proposons une petite interview avec Tiran Ezra, le chanteur du groupe israélien Ferium, qui fait donc partie de la tournée des Canadiens, au même titre que les Hollandais de Selfmachine, histoire d’en savoir un peu plus sur ce groupe que nous sommes vraiment impatients de découvrir sur scène ! Merci beaucoup à Tiran, donc, d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions, alors que le groupe est, rappelons-le, en pleine tournée !

ferium

Salut Ferium ! Merci de répondre à cette interview en guise de warm up avant le concert en Belgique ! Tout d’abord, comment résumerais-tu l’histoire de Ferium ?

Merci ! Sans trop entrer dans les détails de la fondation du groupe et sa période en tant que cover band, la véritable évolution a commencé avec l’ancien line-up qui a participé à la Metal Battle pour ensuite se produire au Wacken 2009. Après quoi, le groupe a sorti un EP. Après quelques changements de line-up, le groupe a atteint sa forme moderne, avec son premier album « Reflections », nous avons commencé à tourner et maintenant on en est là !

Comment décrirais-tu votre style musical ?

C’est très moderne tout en gardant les racines influentes de beaucoup de groupe célèbres aujourd’hui, avec une touche d’agressivité apportée par le Death Metal.

Ça veut dire quoi “Ferium” ? D’où vient ce nom ?

C’est une transformation du mot « Ferrum » qui signifie « Fer » en Latin.

Peux-tu nous presenter en quelques mots votre album “Reflections” ? Est-ce un concept album, par exemple ?

C’est un concept album qui, premièrement, décrit le protagoniste de l’histoire dans diverses situations qui dépeignent ses relations, la trahison et l’abus de drogue, comme une métaphore de son addiction et du pouvoir qu’il exerce sur son épouse.

La tournée avec The Agonist et Selfmachine vient de commencer, mais quelles sont vos premières impressions concernant cette tournée ?

Ça se passe très bien jusqu’à maintenant ! Actuellement, nous ne sommes pas avec notre tour manager, donc on apprend beaucoup à gérer une tournée logistiquement et les shows sont toujours amusant ! C’est superflu de dire que les gars sont très chouettes à côtoyer, ça se passe très naturellement !

Quelles sont vos attentes pendant et après cette tournée ?

Nous voulons que chacun obtienne ce qu’il veut vraiment, mais nous voulons apprendre beaucoup des gars de The Agonist pour améliorer nos performances et en général comment gérer notre propre tournée, un jour.

En considérant votre experience, selon toi, quelles sont les clés pour un groupe aujourd’hui pour se faire connaître ?

Faire du marketing via les bons canaux de l’industrie, se trouver un bon deal de management et grandir ensemble avec un manager qui croit à ce que vous faites en tant que groupe.

Vous venez d’Israël, comment décrirais-tu la scène Metal là-bas ?

C’est une scène très diverse et il y a beaucoup de groupes que nous aimons là-bas, comme Matricide et Shredhead. Nous pensons qu’ils représentent la nouvelle vague de groupes qui tournent et propagent leur message.

Penses-tu que le Metal est vu différemment que dans d’autres pays ?

Bien sûr. Chaque pays a sa propre culture musicale. On essaye de toucher chaque foule qui aime notre musique et on s’adapte au fur et à mesure qu’on en apprend.

Je ne sais pas si vous êtes déjà venus en Belgique, mais si pas, qu’est-ce que tu sais de la Belgique ?

Les gaufres belges sont plutôt bonnes ! Nous ne sommes jamais venus en Belgique avant, donc on va y aller à fond pour vous, les gars !

Vous est-il déjà arrivé quelque chose de drôle ou d’embarrassant sur scène que vous pouvez nous raconter ?

En fait, hier soir nous avons accidentellement commencé notre set pendant le check, seulement la moitié du groupe était au courant que c’était juste un check, l’autre moitié a tout donné avec ce premier morceau.

Quel est ton meilleur souvenir live jusqu’à present ?

Chaque concert où la foule aime notre énergie et se laisse aller et un meilleur souvenir live supplémentaire !

Pour terminer, quels sont les projets de Ferium pour le futur ?

Nous sommes déjà en train de regarder pour tourner à nouveau cette année et pour sortir un second album que nous avons justement fini d’enregistrer avant de partir en tournée. Merci et nous nous verrons bientôt !

Donc, maintenant que vous en savez plus sur Ferium, je vous donne rendez-vous le 18 à La Louvière ! N’oubliez de réserver votre entrée via hell-metal@skynet.be ! Vous trouverez toutes les informations nécessaires à propos du concert [ici] ainsi que sur Facebook [ici]

the_agonist

*

As surprising as it could be, the announcement of the upcoming show of The Agonist in Belgium and especially in La Louvière made its little effect. Today, there’re only ten days left to wait before D-day. So, to wait patiently until the 18th of March, we propose you a little interview with Tiran Ezra, lead vocalist of the israelian band Ferium, who’s currently sharing the stage with the Canadians just like Selfmachine from the Netherlands, and that we’re really impatient to discover on stage ! So, thank you a lot to Tiran, who took the time to answer these few questions between two shows ! Let’s discover Ferium !

ferium

Hi Ferium ! Thank you for answering this interview as a warm up before the show in Belgium ! First of all, how would you sum up the history of Ferium ? 

Thank you ! Without going into detail about the founding of the band and its time as a cover band, the real progress started out with the old line up going to Wacken 09′ participating in the Metal Battle, following that the band released an EP. After a few line-up changes the band reached its modern form, with the debut album « Reflections », we started touring and now we’re here !

How would you describe your music style ?

It’s very modern but still has the root influences of many successful bands today, with a touch of death metal aggressiveness.

What does “Ferium” mean ? Where does this name come from ?

It’s a transformation of the word « Ferrum » which means « Iron » in Latin.

Could you present us in a few words your album “Reflections” ? Is it a concept album, for example ?

It’s a concept album that first describes the protagonist of the story in many situations that portray relationships, betrayal & drug abuse as a metaphor for addiction to the power mostly pointed to a spouse.

The tour with The Agonist and Selfmachine just begun, but what are your first feelings about this tour ?

It’s going great so far ! We are currently without our tour manager so we are learning a lot about how to manage a tour logistically, and the shows have been always fun ! Redundant to say that the guys are very fun to hang out with, this feels very natural !

What are your expectations during and after this tour ?

We just want everyone to get what they really want, but we want to learn a lot from The Agonist guys on how to improve our performance, and generally how to manage our own tour eventually.

Considering your experience, according to you, what are the keys for a band today to get known ?

Marketing in the right channels of the industry, get yourself a good management deal and grow together with a manager that believes in what you’re doing as a band.

You’re from Israel, how would you describe the metal scene over there ?

It’s a very diverse scene, and there are many bands that we like there, such as Matricide & Shredhead, which we believe represents the new wave of bands who are going on tour and spreading the word.

Do you think that metal music is seen differently than in other countries ?

Of course. Every place has its own culture for music. We just try and tap into every crowd that likes our music, and adapt as we learn more.

I don’t know if you’ve ever been in Belgium, but if not, what do you know about Belgium ?

Belgian waffles are pretty good ! We haven’t been to Belgium before so we are going to go all out on you guys.

Have you already had a funny or awkward moment on stage you could tell us ?

Actually last night we accidentally started our set at line-check, only half the band was aware that it’s just a check, the other half gave full out performance with our first song.

What’s your best live memory so far ?

Every show where the crowd loves our energy and just let go is another « best live memory » !

To finish, which are the next projects for Ferium for the future ?

We are already looking ahead to tour again this year, and to release a sophomore album which we’ve just finished recording before heading out to tour. Thank you & we’ll see you soon !

So, now that you know a little bit more about Ferium, don’t forget to place your order via hell-metal@skynet.be and see you in La Louvière in a few days ! You can find all the information you need [here] and on Facebook [here] !

the_agonist

Publicités

2 réflexions sur “Ferium : Interview avec Tiran Ezra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s