Ahoy Sympheria ! Un groupe allemand, pionnier du Story Metaelling ?

[ENGLISH VERSION BELOW]

Petit tour chez nos voisins allemands aujourd’hui, avec Sympheria, un tout jeune groupe de Metal Symphonique dont le potentiel semble très prometteur. Ne vous attendez pas à ce qu’il y a de plus banal, parce que Sympheria propose une musique et surtout un concept qui sort des sentiers battus du genre… Voyons avec Roxana, chanteuse du groupe, de quoi il en retourne plus exactement !

Sympheria

Tout d’abord, pouvez-vous simplement résumer l’histoire du groupe et nous en présenter les membres ?

En 2014, Andreas et moi nous sommes rencontrés et avons constaté que nous avions la même vision de la musique. Nous avons commencé à rêver d’un projet contenant des influences Rock/Metal et l’élégance d’un accompagnement symphonique. Ensemble, nous avons commencé à composer et à créer le concept de Sympheria. Par les histoires dont nous parlons dans notre musique et en complétant le groupe avec Chris à la basse et Fabian à la guitare, nous avons atteint notre identité actuelle.

Sympheria semble être un nouveau groupe, mais quand on vous écoute, cela sonne très professionnel, étiez-vous dans d’autres groupes avant ?

Chacun de nous a un passé musical, ayant principalement joué dans des groupes de différents genres. Pour être plus précise, Andreas a gagné beaucoup d’expérience sur scène et en studio tandis que j’ai obtenu la mienne sur la scène classique : je suis montée sur scène avec des orchestres, j’ai chanté dans des chœurs, j’ai organisé, participé et aussi gagné des concours. Mais au plus nos racines sont différentes, plus ce projet s’épanouira. On est contents que tu aies remarqué ces efforts.

D’ailleurs, comment avez-vous choisi ce nom, « Sympheria » et qu’est-ce que cela signifie ?

Le nom est supposé faire le lien avec ce dont nous parlons dans notre musique. Il y a la « symphonie » qui entoure le métal façonné avec « phoria », qui signifie « feu » en grec ancien.

Vous décrivez votre musique comme du Metal symphonique, mais c’est assez éloigné des clichés avec du chant classique etc., est-ce une volonté de votre part ou c’est venu naturellement ? Prévoyez-vous d’ajouter des parties lyriques dans le futur ou vous resterez avec ce son plus Heavy/Power ?

On essaie d’interpréter le Metal Symphonique plus littéralement en jouant du Metal combiné à un arrangement orchestral sur chaque chanson. Par conséquent, c’est une obligation pour nous de réaliser des partitions classiques pour notre musique. En dehors de la musique, les paroles, ou plutôt les histoires derrière comptent aussi beaucoup pour nous. C’est pourquoi nous avons étendu le Metal Symphonique à du « Symphonic Story-Metælling » (Ndlr. Metal Symphonique, combiné avec du Story Telling, juste au cas où). Et oui, il y a des parties lyriques sur certaines chansons, il y a même des chansons entièrement interprétées en chant lyrique. Je peux t’assurer qu’il y aura aussi des clichés.  Cela dit, j’essaie d’utiliser ma voix comme un instrument. Donc c’est à la musique de décider si j’interprète une chanson en lyrique, de manière puissante, en colère ou de façon fragile.

Aussi, quelles sont vos principales influences musicales ?

On essaie de ne pas se limiter. Et c’est un privilège de la musique en elle-même : ce monde est rempli d’inspiration, donc on peut être facilement influencés par chaque type de musique. Nos dernières chansons sont influencées par du Folk (celtique, oriental, nordique), du Metal progressif, des cadences classiques au piano ou même des passages Hip-Hop.

Pouvez-vous déjà m’en dire un peu plus à propos de votre futur album ? S’il est déjà enregistré, comment avez-vous travaillé dessus, avec qui etc. ? Et quand sortira-t-il ?

Notre premier album est un grand pas pour nous. Tout ce que je peux dire pour l’instant, c’est qu’on est en train de se préparer sérieusement pour les enregistrements.

J’aime beaucoup la chanson « Ævintȳr », elle est tellement épique et catchy ! Je suppose qu’il s’agit d’une chanson sur le thème des pirates, non ? Mais pouvez-vous me dire quels thèmes vous explorez à travers vos différentes chansons, plus globalement ?

Tu as une bonne intuition. Cette chanson parle de l’archétype des pirates, les Vikings. « Ævintȳr », c’est de l’ancien scandinave et signifie « aventure ». La chanson contient également une partie d’un ancien poème : « Hávamál, the Sayings of the High One », chanté par un chœur viking. Généralement, on se voit comme des voyageurs, des découvreurs. On explore ce qui nous entoure et on essaie même de jeter un œil dans d’autres mondes. Et avec chaque chanson, on veut raconter une histoire. Cela peut être quelque chose repéré à un moment donné, ou de vieilles histoires que nous avons découvertes et qu’on pense devoir être racontées. Et c’est ça, le « Symphonic Story- Metælling ».

Et qu’est-ce qui vous inspire en général quand vous composez ?

La meilleure inspiration vient de la musique elle-même. En général, on essaie d’être observateur et de parcourir cette terre les yeux et l’esprit ouvert. Parfois tu trouves une histoire encore jamais racontée, une mélodie que l’on n’a pas encore entendue et on a hâte de faire part de cette découverte au monde.

D’un autre côté, vous venez de Francfort en Allemagne, pouvez-vous m’en dire un peu plus sur la scène locale par-là ? Est-ce qu’il y a de chouettes endroits pour jouer et des groupes intéressants à découvrir ?

Francfort est un village la nuit, même si cette ville paraît si grande en journée (à cause de tous les travailleurs qui font la navette), la scène locale s’étend à cinquante kilomètres à la ronde. Donc il y a beaucoup de salles situées dans toute cette zone. Je peux absolument recommander le « Rind » à Rüsselsheim,  le « Schlachthof » à Wiesbaden (Epica y jouera en 2017), et bien sûr le « Batschkapp » à Francfort. Ce dernier est un endroit pour les groupes de l’ampleur de Megadeth etc… Pour les groupes intéressants, il y en a beaucoup, donc j’ai essayé d’en choisir trois : Awaiting Dawn, un groupe de Metal progressif de cette zone. Ils ont ouvert pour Vanden Plas cette année et sont sur le point de sortir leur album. Absolument impressionnant ! DüsterLust, un groupe de Metal féminin, très puissant avec une soprano enchanteresse. Ils sortiront leur album le neuf septembre et on est fiers d’ouvrir pour eux lors de leur release party. Et Diversity Of Darkness, à deux voix et un groupe de Metal symphonique qui pourrait t’intéresser. Ils viennent de Wuppertal, donc la Belgique n’est pas très loin. Quand de la belle musique et de belles personnes se rassemblent, cela donne Diversity Of Darkness.

Aussi, beaucoup de gens en Belgique pensent que l’Allemagne est un endroit approprié pour faire du Metal, pouvez-vous commenter ça ?

Ce n’est pas exactement l’inverse ? On pense que le Benelux est « the place to be » pour les groupes de Metal, sans blague ! Il y a, cependant, quelques bons spots en Allemagne aussi, mais je ne les ai pas tous visités.  Bien que l’on ait de belles salles, des fans géniaux et loyaux, il y a aussi énormément de groupes qui veulent faire partie de la scène. Tellement d’endroits sont submergés de demandes…

Avec quels groupes rêveriez-vous de jouer un jour ?

En allemand on dit « on doit commencer par faire des petits pains », je pense que ça signifie faire preuve d’humilité. Donc, à part rêver de jouer avec Nightwish un jour, on aimerait vraiment faire connaissance avec Xandria ou Van Canto.

Et finalement, en plus de la sortie de votre album, quels sont vos plans pour le reste de l’année ?

Quand nous avons officialisé le groupe en février de cette année, notre but était de jouer seulement quelques petits concerts pour voir comment les gens allaient réagir au groupe et à nos chansons. Maintenant, quelques mois plus tard, notre liste de concerts a surpassé toutes nos attentes et nous amènera de Rhénanie-du-Nord- Westphalie, à travers notre région la Hesse, jusqu’en Bavière. Donc, en fait, on regarde déjà vers 2017 et on essaie de deviner quelles seront les prochaines étapes.

Roxana

Merci beaucoup à Roxana de nous avoir donné tous ces détails ! N’hésitez pas à découvrir et surtout à suivre Sympheria : Facebook / Site Web / Soundcloud.

*

Let’s discover this charming and pretty different Symphonic Metal band from Germany, Sympheria, with the help of its singer, Roxana, who explains her vision and the concept around this young and promising band.

Sympheria

First of all, could you please simply sum up the story of the band and introduce the band members ?

In 2014, Andreas and I met and saw that we had the very same interpretation of what our music should be. We started to dream about a project that had both metal/rock influences and the elegance of an accompanying symphony orchestra. Together we started to compose and create the idea of Sympheria. Through the stories we caught within our music and through the completion of the band with Chris on bass and Fabian on guitar, the band’s identity grew to what we are now.

Sympheria seems to be a new band, but when we listen to your music it sounds really professional, were you in other bands before ?

Everyone of us can peek back into a past of music, mainly by playing in bands of different genres. To be more precise, Andreas gained a lot of experience on stage and in the studio while I gathered mine in the classical scene: I’ve been on stage with orchestras, singing in choirs, conducted and composed, also winning competitions. But how different these roots may be – only together would this project flourish. We’re glad that these endeavours have been noticed by you.

By the way, how did you choose this name “Sympheria” and what does it mean ?

The name is supposed to be a nexus of what our music is about. There’s the « symphony » that spheres around metal forged in « phoria », which means fire in ancient greek.

You describe your music as “Symphonic Metal”, but it’s rather far from the clichés with classical singing and so on, is it a will or did it come naturally ? Do you plan to add lyrical parts in the future or you’ll stay in this more Heavy/Power sound ?

We try to interpret “Symphonic Metal” rather literally by having metal music combined with a completely arranged orchestra in every song. Therefore, it’s an obligation for us to have a full classical score for our music. Apart from the music, the lyrics – or rather – the story behind does also count a lot for us. This is why we expanded Symphonic Metal to “Symphonic Story-Metælling”. And yes – there are lyrical parts in some songs, there are even songs entirely interpreted in a classical voice. I can assure you: there will be some clichés, too 🙂 However, I try to use my voice as an instrument. So it’s up to the music to decide whether to interpret it in a lyrical, powerful, angry or fragile way.

Also, what are your main musical influences ?

We try not to think in borders. And this is a privilege of music in itself: this world is full of inspiration so we become easily branded by every kind of music. Our latest songs are influenced by folk music (celtic, oriental, nordic), progressive metal, classical piano cadenzas or even hip hop passages.

Can you already tell me a little bit more about your future album ? If it is already recorded, how did you work on it, with who and so on ? And when will it be out ?

Our first album is a huge step for us. All I can tell for now is: We’re deep into preparation for the recordings.

I really love the song “Ævintȳr”, it’s so epic and extremely catchy ! I guess it’s a song about pirates, right ? But, can you tell me which themes you explore through your different songs, more globally ?

You have a great intuition. This song is about the archetype of pirates – the vikings. “Ævintȳr” is Old Norse and means “adventure”. The song contains also a part of the Old Norse poem “Hávamál, the Sayings of the High One” sung by a choir of vikings. Generally, we view ourselves as travellers and discoverers. We scout our surroundings and even try to peek into other worlds. And with every song we want to tell a story. It may be something spotted within a moment – or we discover stories from long time ago, that we think need to be told. And this is what Symphonic Story-Metælling is about.

And what inspires you in general when you create music ?

The greatest inspiration comes from the music itself. Generally we try to be observant and walk this earth open-eyed and open-minded. Sometimes you find an untold story, an unheard melody and then you become eager to tell the world your discovery.

On the other hand, you’re from Frankfurt in Germany, can you tell me a little bit more about the local scene over there ? Are there cool places to play gigs, are there interesting bands to discover ?

Frankfurt is a village at night. Since this city is just that “big” in daylight (because of all the workers that are commuting), the local scene spreads into 50 km in each direction. So there are many venues also spread widely in this whole area. I can absolutely recommend the “Rind” in Rüsselsheim, “Schlachthof” in Wiesbaden (Epica will be there in 2017), and of course the “Batschkapp” in Frankfurt. The latter is a place for bands in a dimension of Megadeth and so on… For the interesting bands – there are many, so I tried to pick 3: Awaiting Dawn, a progressive metal band from this area. They supported Vanden Plas this year and are about to release their album. Absolutely impressive ! DüsterLust, Female fronted, full of power and with an enchanting lyric soprano. They will release their album on September 09th and we are proud to support them at their album release gig. And Diversity Of Darkness, this double fronted, symphonic metal band may be interesting for you. They’re from Wuppertal, so Belgium is not that far away. When great music and pleasant people come together, you get Diversity Of Darkness.

Also, people in Belgium often think Germany is one of the place to be if you want to play Metal, can you comment this ?

Isn’t it the exact opposite way ? We think BeNeLux is “the place to be” for metal bands. No joke! There are, however, some great spots here in Germany as well, but I haven’t been to all of them. And you have to see the counterpart for upcoming bands as well. Although we have great venues, wonderful and loyal fans, there are also many bands who want to be part of the scene. So many places are overloaded by requests…

With which bands do you dream to play one day?

In German there is this saying “one should start by baking small rolls”, I think that’s about “to eat a humble pie”. So – apart from dreaming to play with Nightwish one day, we would really like to get to know Xandria or Van Canto.

And finally, in addition to your album release, what are your plans for the rest of the year?

When we released the band in February this year, our goal was to play only a couple of small gigs to see how the people would respond to the band and our songs. Now, a few months later, our concert-list has surpassed all our expectations and will lead us from North Rhine-Westphalia through our home region Hesse to Bavaria. So actually we’re already looking towards 2017 and trying to figure out what the next steps will be.

Roxana

Thanks a lot to Roxana for giving us so much details about this project ! Don’t hesitate to discover and follow Sympheria : Facebook / Site Web / Soundcloud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s