Demenzia Mortis / Heretic Metal Fest

On se retouve aujourd’hui pour une petite présentation du groupe de Black Metal montois, Demenzia Mortis. Groupe, dont le chanteur est aussi à l’initiative de l’Heretic Metal Fest qui se tiendra le 28 janvier prochain au Titans Club. L’occasion d’en parler un peu ici aussi !

13886992_518823241648284_7268947889539715081_n

Pour commencer, pouvez-vous simplement résumer l’histoire du groupe et en présenter les différents membres ?

Asmodeus (basse) a eu l’idée et il a été en contact avec un batteur, qui fait toujours partie de la formation : AxHell et un guitariste qui n’est plus dans le groupe. Par après, Grabak HellFire (guitare, ex-Nemesis Irae) a rejoint l’aventure. Six mois après, Naberus (chant) a ajouté sa voix à la musique.

Quelles sont vos influences musicales personnelles ? Entrent-elles en ligne de compte dans les compositions du groupe ?

Naberus : Je suis un grand fan de Nergal (Behemoth), Mortuus (Marduk), Helmut (Belphegor) et bien d’autres… J’aime le Death et le Black en général et j’aime lire les paroles en même temps que j’écoute un morceau. Ce qui me permet de voir les différents styles d’écriture pour les paroles et je fais de mon mieux pour qu’on comprenne ce que je chante. Il y a une part autobiographique dans mes textes, mais j’insiste pas trop là-dessus, le but étant que tout un chacun se retrouve dans les paroles.

Grabak HellFire : Pour ce qui est des influences, ça va du Heavy au Black Metal en passant par le Thrash et le Death. Si je devais citer deux groupes, ce serait Slayer et Marduk. Mes influences entrent en ligne de compte.

Asmodeus : Le Black Metal, principalement… Et logiquement, ça rentre en ligne de compte pour mes compositions.

AxHell : Je suis fan de Deathcore, ça influence mon jeu de batterie. J’essaye de mettre des séquences saccadées mais mon jeu dépend aussi du Death et du Black, avec des passages de blast et d’autres plus obscurs.

D’ailleurs, comment décririez-vous votre musique ?

En quelques mots, je dirais qu’elle est variée tout en gardant une bonne dose d’obscurité et de brutalité, surtout dans nos morceaux les plus récents. Cela n’empêche pas un fan de Thrash de se retrouver dans nos morceaux « Black Flame » ou «Internal Peace Attained», tout comme on peut être appréciés par les blackeux lorsqu’ils écoutent « Codex 666 ». On évolue vers quelque chose de plus violent par rapport à nos premiers morceaux qui datent d’il y a deux ans.

Que signifie « Demenzia Mortis » et comment avez-vous choisi ce nom ?

Demenzia Mortis c’est tout simplement la « démence de la mort ». On cherche à faire ressortir quelque chose d’obscur et violent.

De quoi parlent vos textes en général ?

Naberus : Je m’inspire notamment des textes de Friedrich Nietzsche, Anton S. LaVey ainsi que tout ce qui concerne l’occultisme. Si je devais donner un nom de thème sans trop rentrer dans les détails, je dirais que ça parle de développement personnel ! En résumé, je dis qu’il faut croire en soi, en ses capacités, faire confiance à soi-même (ce qui ne veut pas dire qu’autrui est forcément notre ennemi bien sûr). Bref, se détacher de l’image religieuse de « dieu » pour finalement voir un dieu en nous, mais pas pour l’imposer aux autres, juste pour se guider soi-même dans le long chemin qu’est la vie. Chacun est son propre esclave, son propre maître, pas le serviteur ni le tyran de quelqu’un d’autre.

Le groupe existe depuis deux ans, mais il semblerait que vous ayez commencé les concerts seulement cette année, il y a une raison particulière ?

Naberus : Le groupe avait déjà ses musiciens et Ax Hell jouait de la batterie depuis moins d’un an. Il leur manquait un chanteur. Asmodeus m’a trouvé via Facebook et dès la deuxième répète je sentais que quelque chose était en train de se construire. Il a néanmoins fallu le temps que 4 individualités deviennent une équipe, un groupe. Nous avons donc évolué et nous tenions à être au top avant de nous lancer. Ax Hell et moi-même crevions d’envie de nous lancer mais l’expérience d’Asmodeus et HellFire étaient là pour nous rappeler à l’ordre (rires). Mais après un an de travail on tenait sept morceaux et on s’est dit : « C’est bon, c’est le moment ! ».

Aussi, sur scène, seul le chanteur semble porter une tenue bien spécifique, pourquoi pas les autres membres du groupe ?

Nous en avons discuté il y a quelques semaines et le groupe évolue vers une tenue commune, que nous mettons tout doucement en place, et qui inspire la suprématie des forces ténébreuses qui habitent en nous.

Quels sont les projets du groupe ? Travaillez-vous déjà sur un premier EP ou album ?

Nous envisageons l’enregistrement de notre premier album. Si tout va bien ça se fera fin 2017…Vous en saurez plus au plus vite !

Quelles sont vos prochaines dates de concert ?

Vous pourrez nous retrouver :
Le 17/12 au Titans à Lens (B), avec Nirnaeth, Epidemian, Cryptogenic et Metrydia
Le 28/01/2017 au Heretic Metal Fest 2017, au Titans à Lens, avec Putrid Lust, Piloner, Disfigured Sky, Forsaken Crown et Last Breath Messiah
Le 11/03 au Liverpool de Valenciennes (FR) avec In Purulence et Death Agony
Le 18/03 au Coin aux Etoiles à Mons, avec Bring Burden et Epidemian.
Le 04/11 au Neith Fest 2017, au Titans à Lens, l’ensemble de l’affiche sera annoncée lors du Heretic Metal Fest !

D’autres dates sont à confirmer ! Nous vous invitons d’ailleurs à nous suivre sur Facebook pour être au courant des nouveautés liées au groupe.

D’un autre côté, votre chanteur organise un festival en janvier, l’ «Heretic Metal Fest», comment est né ce projet ?

Naberus : Mon anniversaire c’est le 22 janvier et je souhaitais marquer le coup pour mon quart de siècle (rires). Ça m’a tellement emballé de mettre sur pied cet événement que je me suis dit qu’il ne faut pas qu’il soit unique ! J’annonce d’ailleurs qu’il y aura une édition 2018 et j’espère que ça continuera.

15122878_1000350610110301_2513097610373438613_o

Toujours par rapport à ce festival, pouvez-vous présenter un peu les groupes qui y seront et pourquoi les avoir choisis ?

Piloner : Au début leur musique me faisait penser à Origin. Mais ils se sont dirigés vers le Grind ! Leur concert sera à l’origine de nombreuses visites chez l’ORL ! Tenez-vous bien, ça va claquer et vous ne regretterez pas d’avoir fait le déplacement, au contraire !

Disfigured Sky : Jusqu’ici le public aura été servi avec Putrid Lust, Demenzia Mortis et Piloner… Mais il ne sera qu’à la moitié de ses peines, d’autant plus que Disfigured Sky sera sans pitié ! Leur Death/Grind avec une touche de Black fera des ravages ! Je vous présente ici un trio d’enfer ! Je profite pour remercier encore une fois Marvin pour la terrible affiche !

Ashes Into Blood : Ashes Into Blood propose un Metalcore/Deathcore bien à eux ! Ici le headbang transformera votre cerveau en bouillie !

Forsaken Crown : Voici un groupe qui fait déjà parler de lui dans le milieu du Deathcore ! Vous retrouverez d’anciens membres du groupe de Death Dead Seeds. Ils vous bouleverseront avec un Deathcore violent et sombre !

Last Breath Messiah : Est-il encore nécessaire de les présenter ? Comme à leur habitude, ils délivreront un Thrashcore qui mettra en péril votre intégrité physique ! La puissance des instruments et la voix d’outre-tombe de Romu (également chanteur de Mucus et Hybrid Viscery) vous feront terminer la soirée dans un pogo !

N’hésitez pas à explorer tout ça sur Facebook et Youtube, à suivre les différents groupes et/ou la page du festival (Heretic Metal Fest). Pour cette première édition j’ai voulu uniquement des groupes locaux, tout en proposant une affiche assez variée (Black, Death, Grind, Deathcore, Metalcore…) de Metal extrême !

Voulez-vous ajouter quelque chose pour terminer cette interview ?

Naberus : Merci à Demenzia Mortis et merci à tous ceux qui nous soutiennent ! Merci à Under The Moon de nous avoir donné l’occasion de nous présenter, et ce grâce à Harmo (c’est ze best) ! Nous espérons vous voir très nombreux à nos concerts !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s