[ARCHIVES] Interview avec Signs Of Algorithm

signsofalgorithm-harbinger

Signs Of Algorithm est un jeune groupe de metalcore qui nous vient de Bruges et qui a remporté le concours national organisé par Hell&M Prod cette année. Ayant à peine trois ans d’existence, le groupe a déjà parcouru une bonne partie de l’Europe et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Nous vous les présentons aujourd’hui à travers ces quelques lignes.

Salut les gars ! Tout d’abord, félicitations pour le concours ! Pour commencer cette interview, pouvez-vous simplement résumer l’histoire du groupe ? Merci les gars, c’était vraiment cool pour nous de jouer au Mid-Summer fest sur la même scène qu’un groupe tel qu’Aborted. Puis, on est vraiment heureux d’avoir gagné le concours ! Pour l’histoire du groupe… On a commencé comme une bande de mecs avec la même passion pour le Metalcore qui voulaient juste faire de la musique lourde pour eux-mêmes et pour leurs amis. Beaucoup de choses ont changé durant les trois ans qui ont suivi, particulièrement au niveau du line-up. Il n’y a plus que trois membres originels de la formation de base de Signs Of Algorithm. C’est difficile de trouver un bon line-up solide avec un groupe pour lequel tu dois jouer beaucoup de concerts et avec lequel tu es beaucoup sur la route. Aujourd’hui, on a finalement un line-up stable avec des membres qui aiment vraiment la musique et qui ont la passion de la propager.

Comment avez-vous choisi ce nom, « Signs Of Algorithm » ? Fondamentalement, un algorithme est un terme mathématique qui désigne une solution issue de différentes parties. Et lorsque l’on fait de la musique, on passe par un processus similaire. On combine différents genres,  différentes influences, différentes configurations pour construire de nouvelles chansons, donc le nom du groupe est directement lié à la création de notre propre musique.

Vous jouez un metalcore brutal et assez peu commun, finalement, quelles sont vos principales influences ? Ouais, on joue quelque chose de brutal, c’est sûr. Nous sommes cinq personnes différentes avec notre propre approche du son de Signs Of Algorithm, mais nous n’avons pas un style spécifique par personne, parce qu’on aime beaucoup de choses diverses. On rassemble juste nos idées et on les mélange autant que possible. Donc, on peut dire que nous sommes influencés par des styles comme le deathcore, le hardcore, le metalcore, le death metal…

Pouvez-vous nous présenter votre album « Harbinger » ? Aussi, avec qui avez-vous travaillé for enregistrer cet album et pour son artwork ? Pour notre premier album « Harbinger », on a mélangé beaucoup d’influences diverses durant le processus de création. La variation est très importante pour nous parce qu’on ne veut pas que toutes les chansons sonnent pratiquement de la même façon. On présente « Harbinger » comme un album énergique avec un mélange de riffs de guitares agressifs, de bons solos et des vocaux qui bottent des culs. Durant l’été 2015, on a joué quelques concerts en Italie pendant notre « Horizons Summer Tour » et on a aussi passé quelques jours là-bas. Et pendant ce séjour, nous avons rencontré le gars de White Tower Records et sommes restés un peu chez lui. On s’y est vraiment bien plu et l’ambiance y était familière, donc on a décidé de signer chez White Tower et d’enregistrer l’album là-bas aussi. Et grâce à notre label, nous sommes entrés en contact avec le Skie Graphic Studio et nous avons travaillé ensemble pour créer notre artwork.

Est-ce que « Harbinger » est un album concept ? Si non, pouvez-vous expliquer les thèmes que vous abordez dans vos textes ? Non, il n’y a pas de concept. Les paroles sur cet album parlent de thèmes très variés. Il n’y a pas de lever de soleil sur Harbinger, seulement des thèmes sombres qui vous frappent en pleine figure. On parle de sujets tels que le terrorisme, la dictature, la psychose, le mal de cœur,…

D’un autre côté, malgré votre jeunesse, vous offrez des shows très professionnels et vivants, comment expliquez-vous ça ? Quand on est sur scène, on fait de notre mieux pour vivre nos morceaux plutôt que de simplement les jouer. On est toujours remontés lorsqu’on joue, donc on libère notre énergie sur scène, on met nos émotions dans nos morceaux pour les transmettre au public. Aussi, on essaie d’impliquer les gens autant qu’on le peut pendant nos concerts.

Aussi, il semble que vous évoluez rapidement et vous réussissez à donner beaucoup de concerts en Belgique, mais aussi en dehors, avez-vous un secret ? Oui, on fait beaucoup de concerts. En fait, on commencera notre quatrième tour européen le 29 septembre, jusqu’au 9 octobre. Ce sera notre deuxième tournée de 2016. Sur le « Harbinger Tour », début 2016, on a joué dans le sud de la France, en Espagne, en Angleterre et aux Pays-Bas. Sur le prochain, l’« Enigma Tour », on jouera dans le nord de la France, en Allemagne, en Tchéquie, en Pologne, en Slovaquie, en Italie et en Suisse. Il n’y pas vraiment de secret en cause. Notre chanteur, Frederick, a rassemblé beaucoup de contacts au fil des années et nous a booké lui-même tous nos concerts. Au plus tu connais des gens, au plus ça t’aide à trouver des dates. Pour l’« Enigma Tour », on a travaillé avec HIR Booking de Sarajevo, parce que cela prend beaucoup de temps de tout faire soi-même.

Comment imaginez-vous le groupe dans dix ans ? Ce serait cool de jouer sur de plus gros festivals et d’avoir la possibilité de tourner en dehors de l’Europe en dix ans. Une tournée aux USA ou au Japon, ce serait génial.

Avez-vous quelques mots pour nos lecteurs et pour vos fans pour terminer cette interview ? Hey les gars, on espère vous voir sur une de nos prochaines dates. Checkez-les sur notre page Facebook ou suivez-nous sur Bands In Town pour être au courant des prochains concerts dans les environs. Cheers !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s