[ARCHIVES] Interview avec Suicide Silence

suicidesilence

Lors du Graspop, nous avons également pu discuter avec Chris Garza, guitariste de Suicide Silence. L’occasion idéale pour parler du dernier album éponyme plutôt controversé des Américains.

Pour commencer, on ne peut nier que vous avez surpris tout le monde avec votre dernier album. Quelle approchez aviez-vous quand vous l’avez composé ? Il n’y a eu aucune approche, on a simplement fait ce qu’on ressentait, on n’avait pas d’intention particulière au préalable. En gros, on s’est réuni dans une pièce et on a joué ce qu’on avait envie de jouer.

Aussi, cet album est éponyme, ce qui signifierait qu’il représente votre identité. Peut-on dès lors considérer que Suicide Silence a pris une toute nouvelle direction ? Tout ce que je peux dire à propos du futur, c’est qu’on ira toujours plus loin pour que les choses restent excitantes. On ne se laissera jamais influencer par les tendances ou quoique ce soit d’extérieur à notre musique. On fera toujours ce qu’on a envie de faire désormais.

Autrement, qui écrit les paroles aujourd’hui et n’est-ce pas trop difficile de réussir à garder le même esprit qu’auparavant ? Jusqu’à présent, concernant les paroles, c’est Eddie qui s’en occupe principalement, mais il arrive aussi que chacun d’entre nous écrive. Je ne peux pas vraiment parler pour eux à sujet.  Mais pour garder l’esprit du groupe vivant, je pense qu’il est nécessaire de changer, d’évoluer. Si on persiste à toujours faire la même chose, je crains que le groupe ne tienne pas.

On se demandait si Mitch n’était pas décédé, est-ce que cet album aurait pu voir le jour avant ? Non, c’est impossible. Pendant l’ère de Mitch, on était dans un mauvais tournant, on consommait beaucoup de drogues et d’alcool et on ne se rendait pas compte du mal qu’on se faisait. Nous étions aussi très mal entourés, par des gens malintentionnés, des groupes stupides… Tout autour de nous était négatif et pour sortir de ça, il fallait que quelque chose de tragique se passe… Malheureusement, c’est tombé sur Mitch et ce jour-là, j’ai fait face à la vérité. Ça a changé ma vie et je n’ai plus jamais touché à la drogue. Après ça, j’ai retrouvé la clarté et cette clarté est nécessaire pour faire évoluer le groupe. J’ai à nouveau fait face à mon vrai ressenti et j’ai su ce que je voulais. Aujourd’hui, je n’écoute plus ce qu’on me dit, ce qu’on me conseille, je fais ce que j’ai envie de faire. Et une fois qu’on arrive à ça, la musique devient honnête. Si tu es dans un groupe, tu dois écrire et composer pour toi-même, pour ton groupe. C’est une longue prise de conscience, ça demande beaucoup de travail, mais c’est le seul moyen de faire quelque chose d’honnête.

D’un autre côté, Eddie avait quitté All Shall Perish et y es retourné depuis. N’est-ce pas trop difficile d’arranger vos agendas ? Non. Je ne peux pas parler pour les gars d’All Shall Perish, mais Eddie est totalement investi dans Suicide Silence, donc pour nous ça se passe bien, c’est facile de s’arranger.

Autrement, lors des festivals, tu préfères jouer sur une Mainstage ou sur une plus petite scène comme aujourd’hui au Graspop ? Honnêtement, je préfère les petites scènes pour être plus proche du public. Mais qu’il y ait dix, cent ou mille personnes, c’est la même chose pour moi, je monte sur scène pour jouer avec tout mon cœur. C’est pour le public que tu donnes le meilleur de toi-même, la taille de la scène importe peu.

Vous étiez au Rock Am Ring lorsqu’une alerte terroriste a été annoncée, comment l’avez-vous vécu ? Le jour où s’est arrivé, nous étions au Rock Im Park, nous jouions au Rock Am Ring le jour d’après et quand on est arrivé sur place, c’était très bizarre, la sécurité était hyper renforcée. Mais c’est comme ça maintenant… Ça ne remet pas en question notre travail, on continue de tourner, on voyage tout le temps et on ne sait jamais ce qui pourrait se passer de toute façon. Je n’imagine pas annuler un show à cause de ça. Au contraire, ça me donne encore plus envie de jouer et ça me conforte dans l’idée que ce qu’on fait, c’est bien et c’est aussi important que les fans continuent à participer aux événements.

Tu as l’air très attaché à ces valeurs… Oui, tout à fait. En tant qu’humains, je pense qu’on doit se rappeler de ce qu’on fait et de pourquoi on le fait. Chaque événement tragique me le rappelle et me pousse à me remettre en question. Malheureusement, tous les groupes ne pensent pas de cette façon…

Que veux-tu dire ? Il y a plein de groupes qui ne jouent pas avec leur cœur, j’en vois qui le font pour l’argent, j’en vois qui le font parce qu’ils doivent, j’en vois aussi qui font n’importe quoi… Ça me désole. Pour moi, ça n’a pas d’intérêt si tu ne le fais pas avec le cœur et c’est pour ça qu’on a fait un album si différent.

C’est important que les gens puissent comprendre ce message. Oui, parce que la plupart des gens qui nous suivent, c’est parce qu’ils peuvent s’identifier à notre musique et on ne peut pas vraiment expliquer pourquoi ou comment, c’est comme ça. Je m’en fous d’être cliché, là, mais pour moi la musique est un langage universel et c’est difficile d’expliquer cette connexion qu’on peut avoir avec le public. Et j’en reviens au fait de jouer avec le cœur, c’est ça qui crée les émotions et tu peux les transmettre avec le son. C’est très difficile d’expliquer ce ressenti, en fait.

Finalement, vous arrivez à la fin de votre tournée, quels sont vos plans pour la suite ? On encore quelques shows et festivals prévus aux Etats-Unis pendant l’été. Pour la suite, je ne sais pas encore… Je sais qu’on est sorti du moule traditionnel du Metal et en général, quand ça arrive, on ne sait jamais ce qui va se passer ensuite. Mais je suis impatient de le découvrir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s