[ARCHIVES] Interview avec Dictated (FR)

dictated

Nous avions découvert les sympathiques Hollandais de Dictated et leur Death détonnant lors de notre Merry X-Death Fest en décembre dernier. Mené de front par Sonja et Yessica, deux guitaristes de choc et de charme, le groupe sera de retour chez nous le 3 décembre 2016 pour « Les Filles à l’Honneur ». Nous vous proposons donc aujourd’hui de les découvrir un peu plus par le biais de cette interview !

Tout d’abord, pouvez-vous simplement vous présenter et résumer l’histoire du groupe ? Salut, merci pour ces questions ! Nous sommes Sonja et Yessica et nous sommes les fondatrices et guitaristes de Dictated. Nous avons débuté Dictated il y a quelques années, mais avons effectué un nouveau départ en 2010. Nous avons eu le plaisir de tourner en Europe en 2012 avec Origin et Psychroptic et avons sorti notre album « The Deceived » sous Metalblade durant l’été 2014. Nous sommes actuellement en train de composer notre nouvel album et nous parcourrons à nouveau l’Europe en compagnie de Lividity et Dead Infection en juin 2016 !

Comment avez-vous choisi ce nom, “Dictated”, quelle idée y a-t-il derrière ça ? Est-ce qu’il dissimule un éventuel concept en relation avec votre musique, vos textes ? Nous avions entendu l’expression “Dictated” (imposé, dicté) plusieurs fois. Cela apparaît toujours comme quelque chose de fort, de puissant, exactement comme nous voulions que notre musique sonne. Bien que les gens pourraient le penser, cela n’a rien à voir avec la dictature ou la domination. Et aussi, le domaine dictatedmusic était toujours disponible sur le net (rires) !

Vous évoluez dans un registre Brutal Death, mais il y a quelque chose en plus dans ce que vous proposez, quelque chose de frais, moderne, que je ne parviens pas à qualifier. Comment êtes-vous parvenus à ce style particulier ? Est-ce que vous cherchiez à faire quelque chose de différent ou c’est venu naturellement, en mélangeant les influences des membres du groupe, par exemple ? Merci du compliment. En fait, c’est ce que nous préférons dans le fait d’avoir un groupe. Comme tu l’as dit, c’est effectivement dû à nos différentes influences musicales. Nos différentes qualités, ainsi que nos goûts font de Dictated ce qu’il est aujourd’hui. On ne s’assied pas en se demandant quel style de musique on va faire. Par exemple, j’étais à vélo un soir (ce que je peux être Hollandaise …) et j’avais cette mélodie en tête. J’ai attrapé mon téléphone et ai commencé à fredonner la mélodie pour ne pas l’oublier. Le lendemain, j’ai commencé à l’enregistrer pour créer la base d’une nouvelle chanson. Ces dernières années, nos goûts personnels ont aussi changés, mais combinés dans Dictated, je suppose que c’est cela qui donne quelque chose de frais et moderne, comme tu l’as dit.

Par ailleurs, vous êtes un groupe assez jeune et vous avez déjà réussi à décrocher un contrat chez un label, comment cela s’est passé ? Pensez-vous que c’est une question de chance ou c’est plus compliqué que ça ? D’ailleurs, auriez-vous l’un ou l’autre conseil à donner aux plus jeunes groupes qui cherchent un label ? Nous avons eu beaucoup de chance de trouver Metalblade ! C’est un label génial et ils ont fait tellement de choses pour nous ! Nous travaillions depuis longtemps pour progresser dans nos compositions, nos performances énergiques et pour trouver les bons musiciens. En combinant ces ingrédients avec un peu de chance et de bons conseils, on a pu signer avec Dictated.

Il semble que vous soyez en train de travailler sur un nouvel album, que pouvez-vous nous dire à ce propos ? Ah oui, le nouvel album ! Comme tu as dû le voir sur notre page Facebook, nous avons enregistré quelques chansons en studio, trois titres complet et un instrumental pour être précise. Nous avions pré-enregistré les chansons pour voir si cela concordait avec nos idées et comment cela sonnait dans la globalité. Comme tous les groupes le font certainement, nous faisons notre possible pour être meilleurs que sur notre album précédent, nous nous mettons au défi à chaque fois. Et jusqu’à présent, cela devrait mener Dictated à un niveau musical supérieur !

De façon plus générale, pouvez-vous nous expliquer comment vous travaillez sur un album ? Qui écrit la musique, qui écrit les paroles et ainsi de suite ? Les guitaristes (Sonja et Yessica) créent les riffs. Ensemble, avec l’aide de Frank, nous ajoutons la batterie et laissons notre bassiste être créatif dans ce qu’il fait le mieux. Quand nous avons un squelette prêt pour la chanson, notre chanteur écrit les paroles avec Sonja. On crée tout nous-mêmes. De la musique jusqu’à l’artwork. On y met tous du nôtre dans la musique, les riffs et ce à quoi on veut que ça ressemble et tout le monde apporte ses propres qualités.

Aussi, vous travaillez avec Frank, qui semble être un batteur de session, pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ? Est-ce que Frank rejoindra le groupe officiellement un jour ? Nous avons travaillé avec différents batteurs, qu’ils soient membres ou de session. Frank est maintenant notre batteur de session et cette configuration nous convient à tous. Frank a son propre business (Skillpero Drums) et est très occupé avec ses cours, ses clinics et sessions pour d’autres groupes. Pour nous, Frank fait partie de Dictated même si c’est un batteur de session. Peut-être que dans le futur il nous rejoindra, mais pour l’instant tout fonctionne bien comme ça.

Il semble que vous tournez beaucoup, est-ce que vous auriez une histoire drôle à nous raconter sur quelque chose qui vous est arrivé sur scène ou quelque chose d’embarrassant ? Et est-ce que vous avez un meilleur souvenir de scène à raconter ? Hahaha, on a tellement d’histoires ! On pourrait écrire un livre avec tous les trucs qui nous sont arrivés sur la route jusqu’à présent. Des situations hilarantes allant d’anniversaires en string sur scène, faire la course avec nos voitures au Portugal et presque perdre le toit de notre van en traversant un pont en Angleterre. On a aussi beaucoup de souvenirs effrayants. Par exemple, des vans brisés (comprenez : aller à reculons sur l’autoroute avec un moteur en panne), des instruments volés, des dégâts des eaux et des séjours à l’hôpital tandis qu’on tourne. Quand nous sommes sur la route pour une longue période, on écrit toujours nos expériences. Comme ça, nous pouvons apprendre de chaque instant et de mieux en mieux nous préparer. Les meilleurs souvenirs sont toujours ceux que l’on a de la scène et pour l’instant c’est la tournée avec Origin et particulièrement la dernière date au Neurotic Deathfest (R.I.P). Il y a toujours de la place pour plus d’expériences et de souvenirs parce qu’après tout, ce sont vraiment des moments mémorables dans nos vies.

Aussi, vous avez l’air de bien vous entendre avec Izegrim. Pouvez-vous commenter la scène Metal hollandaise actuelle d’une manière générale ? Est-ce que tous les groupes sont proches et se soutiennent les uns, les autres ? Et trouvez-vous que la Hollande soit un pays idéal pour un groupe de Metal ? J’aimerais pouvoir dire ça, mais malheureusement avec les expériences que nous avons eu avec certains groupes hollandais, on pense que c’est un endroit assez difficile pour commencer. Il y a beaucoup de groupes ici et par conséquent beaucoup de rivalité. C’est difficile pour les groupes de se faire remarquer ou de trouver les bonnes personnes avec qui travailler. On a appris dès le départ qu’il n’y a pas de place pour la rivalité, la haine et la jalousie, en aucun cas. C’est pourquoi nous sommes bons amis avec beaucoup de groupes, comme Izegrim, par exemple. On se soutient mutuellement depuis le début. Ces gars (et cette fille) le méritent tellement. Ce n’est pas difficile de se soutenir entre musiciens. Si chacun ravalait sa jalousie et achetait un CD à la place de temps en temps, ce serait un lieu beaucoup plus agréable pour partager notre rêve de Metal ensemble !

Finalement, vous jouerez avec Izegrim à notre événement « Les Filles à l’Honneur » (un événement pour mettre en lumière les musiciennes, pas spécialement les chanteuses), que pensez-vous de ce genre d’événements ? Et pensez-vous que c’est encore difficile aujourd’hui d’être une femme dans un groupe de Metal ? On ne nous demande pas ça souvent (bien que tu puisses t’y attendre, ahah) mais tu marques un point ici. On ne fait pas réellement attention aux genres qui jouent dans un groupe, mais d’expérience on peut dire que d’autres gens continuent d’y faire attention. On a remarqué que la scène (Death) Metal n’est pas toujours aussi tolérante qu’elle le prétend. On a dû annuler un contrat à cause de notre sexe, ou des employés de salle qui nous ont prises (Sonja et Yessica) pour des groupies ou des copines d’autres membres du groupe etc. Mais il y a aussi des avantages à être une femme dans le Metal. Il n’y a pas énormément de groupes par ici qui ont deux femmes guitaristes sur scène. En plus de ça, on se ressemble, donc ordinairement on nous reconnait tout de suite. Du coup, on pense que c’est bien de voir ce genre d’événements apparaître de plus en plus souvent. Comme tu l’as dit, ce n’est pas au sujet de voix féminines, mais sur le fait qu’on peut retourner un endroit grâce à notre musique, comme n’importe qui d’autre et qu’on peut vous botter les fesses pendant le show auquel vous assistez !

Enfin, pour vraiment terminer, avez-vous un petit mot pour vos fans belges ? Ou pour inciter les gens à découvrir Dictated s’ils ne vous connaissent pas encore ? On est vraiment impatients de revenir en Belgique ! On va vous détruire la salle et si tout va bien vous présenter le nouvel album ! L’année dernière c’était super et là on va faire une fête encore plus grosse ! Et bien sûr, on attend que vous chantiez tous avec nous, alors allez jeter un œil sur Spotify ou iTunes pour vous entrainer. On se voit en décembre ! Merci pour l’interview !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s