[ARCHIVES] Interview avec Alice Cooper

alicecooper_paranormal

Le seul et unique Alice Cooper nous parle de son nouvel album « Paranormal ». Et cette sortie constitue un véritable événement car, même si le roi du « Shock Rock » est loin d’avoir déserté l’actualité, il n’avait plus sorti de matériel original sous son nom depuis six ans. De plus, ce CD regroupe, entre autres invités prestigieux, des membres du line-up original du groupe.  

Pour commencer, qu’est-ce que cela vous fait de sortir un tout nouvel album, six ans après « Welcome 2 My Nightmare » ? En fait, j’ai été assez occupé tout ce temps, je ne suis jamais resté loin de la scène. J’ai notamment formé Hollywood Vampires avec Johnny Depp et John Perry. Nous nous sommes réunis en 2015 pour écrire l’album, puis nous avons beaucoup répété pour le présenter en tournée. À vrai dire, entre mon dernier album et aujourd’hui, je n’ai jamais vraiment arrêté de tourner, j’ai joué dans des centaines de villes du monde entier. Et à un moment donné, je me suis dit qu’il était temps de faire un break pour écrire un nouvel album d’Alice Cooper.

Pouvez-vous revenir sur le processus de création de « Paranormal » ? Eh bien, l’idée principale derrière « Paranormal » était de réunir douze à quinze chansons qui seraient nos chansons préférées. Nous, c’est-à-dire moi, mon producteur, Bob Ezrin et tout le monde dans le groupe, tous ceux qui ont participé à cet album. On voulait que tout le monde s’investisse et décide quelles chansons sont les meilleures. Pour cet album, on a écrit plus de vingt morceaux et on a choisi nos préférés. C’était vraiment fun, parce que quand on était en studio, j’ai appris à travailler de nouvelles personnes. En effet, je n’avais jamais travaillé avec Larry Mullen (U2), Billy Gibbons (ZZ Top) et Roger Glover (Deep Purple) auparavant, puis on a recruté trois membres originaux du groupe aussi. C’était un peu une sorte d’expérience finalement, mais très positive et je pense qu’on est arrivé ensemble à faire un des meilleurs albums d’Alice Cooper.

Et pourquoi n’avez-vous pas décidé d’enregistrer entièrement l’album avec le line-up original du groupe ? Le line-up original a splitté en 1974, ça fait longtemps (rires) ! Mais je dois dire qu’on ne s’est pas séparé en mauvais termes, il n’y a pas de procès ou autres choses du genre, chacun a juste continué sa route et nous sommes restés amis. Donc, quand le moment est venu, je les ai rappelé pour leur proposer d’écrire quelques chansons ensemble et éventuellement refaire quelques concerts. Pas une tournée complète, ce ne serait pas possible, parce qu’ils travaillent tous continuellement avec d’autres musiciens, ils sont vraiment excellents. Enfin, se retrouver tous ensemble en studio a vraiment été fun, on s’est beaucoup amusé et ce qui en est sorti est très bon !

Est-ce que vous pourriez choisir une chanson, peut-être votre préférée s’il y en a une et expliquer sa signification, l’histoire qu’il y a derrière ? Il y a cette chanson, tu sais, « Poison », ça a été un hit international, c’est une chanson très cool, un peu sexy. Mais l’idée principale derrière cette chanson, et je pense que chacun est passé par là au moins une fois dans sa vie, c’est que tu choisis une personne et tu sais pertinemment qu’elle n’est pas faite pour toi. Je ne sais pas pourquoi, pourtant tous les signaux d’alarme sont là, mais tu y vas quand même, sachant que ça ne va pas marcher, sachant que cette personne est toxique. Et cette personne devient ton poison, un poison qui s’infiltre dans ton sang et te rend dingue. Je ne comprends pas pour quelles raisons on le fait, mais on le fait quand même !

Et une chanson présente sur le nouvel album ? Sur le nouvel album, j’aime bien cette chanson, « Paranoiac Personality ». Ça parle d’un gars qui pense que tout le monde en a après lui, il est paranoïaque. Et je connais des gens comme ça, qui croient que tout le monde leur en veut, qui ne font jamais de pause, ils croient constamment que quelqu’un est en train de conspirer contre eux. Et j’ai simplement eu envie d’écrire une chanson sur ces gens-là.

Et il me semble que cette chanson a un lien avec l’artwork de l’album, non ? Oui, tout à fait ! Mais cet artwork a aussi un lien avec moi. C’est-à-dire que la personne qui te parle en ce moment, c’est Alice Cooper, mais ce n’est pas le même Alice Cooper qui se produit sur scène. Le Alice Cooper qui est sur scène est beaucoup plus théâtral, c’est une sorte de méchant et il incarne plus ce personnage qu’il n’est humain. Et je suis ces deux personnes, un gars sympa qui s’entend bien avec tout le monde et une fois sur scène, je deviens son contraire. Et c’est pour ça que j’ai deux têtes sur la pochette de l’album.

Sinon, quand on a vu l’artwork à la rédaction, on a pensé au personnage à deux têtes joué par Sarah Paulson dans la quatrième saison d’American Horror Story, « Freak Show ». Est-ce que ce personnage a pu vous inspirer d’une manière ou d’une autre ? Je connais ce personnage, mais je pense qu’Alice Cooper travaille avec cette imagerie du Freak Show depuis bien plus longtemps qu’American Horror Story !

Autrement, vous serez à nouveau en tournée prochainement, est-ce que vous préparez un tout nouveau spectacle ? Je tourne en ce moment-même et le show que nous proposons actuellement est le meilleur des shows d’Alice Cooper. Je joue avec d’excellents musiciens, de vrais monstres, c’est le meilleur groupe avec lequel je n’ai jamais tourné. Et chaque chanson a sa propre partie théâtrale. En fait, quand tu vois ce show, tu es ébahi. À chaque fois qu’on reçoit une review, les commentaires sont toujours positifs, les gens trouvent ce spectacle incroyable. Je pense que tout le monde va adorer ! Et bien sûr, pour ceux qui connaissent, on retrouve toujours les éléments habituels : le serpent, la camisole, la guillotine, Frankenstein,… Tout y est !

On a parlé de « Paranoiac Personality » qui est le premier extrait de l’album présenté au public, est-ce que vous prévoyez de tourner une vidéo prochainement pour un autre morceau ? Oui, mais je n’y ai pas encore vraiment réfléchi, j’ai quelques idées, mais sans plus. Je pense m’y pencher plus sérieusement à partir de la semaine prochaine, en rentrant d’Europe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s