[ARCHIVES] Interview avec Avatarium

Avatarium-Hurricanes-And-Halos

C’est Jennie-Ann Smith elle-même qui nous a parlé du dernier né d’Avatarium, « Hurricanes And Halo ». Un album absolument surprenant et des plus original, que l’on classe au rayon Doom, mais… C’est sans doute un peu plus compliqué que ça !

Peux-tu revenir sur la création de « Hurricanes And Halos » ? Oui, bien sûr, ça a encore été une belle expérience, tout s’est fait très naturellement, posément et nous sommes satisfaits du résultat !

Est-ce que c’est un concept album ? Si le concept est la bonne musique, alors oui (rires) ! Notre but est vraiment de faire de la musique qu’on aime. C’est notre troisième album et personnellement, je sens que j’ai évolué, que j’ai développé mes capacités, tant en tant que chanteuse qu’en tant que parolière. Ça n’aurait aucun sens pour moi de faire perpétuellement la même chose. Grandir en tant que personne et en tant que musicienne, c’est très important pour moi.

De quoi parlent tes textes en général ? Je dirais que tout tourne autour de l’ombre et de la lumière, de sujets assez existentiels. Nous sommes assez ancrés dans la tradition « doom » et en ce sens, il y a beaucoup de réflexions sur la vie et la mort. C’est de tout ça dont il s’agit, exprimé d’une façon poétique. Mais je pense que chacun devrait écouter les paroles et en faire sa propre interprétation.

Est-ce qu’il y a une chanson que tu préfères sur cet album ? Hm, c’est un peu compliqué comme question. Je pense que toutes les chansons sont très fortes. De manière individuelle, bien sûr, mais elles le sont encore plus si on les écoute dans leur ensemble, donc c’est difficile d’en extraire une. Il y a aussi toutes ces parties instrumentales que j’adore et qui ajoutent une dimension supplémentaire à cet album. Sinon, j’aime beaucoup « Into The Fire », j’adore la chanter !

L’artwork est très original, qui l’a fait et quelle en est ton interprétation personnelle ? Il a été réalisé par Erik Rovanpera, avec qui on avait déjà travaillé. On lui a donné carte blanche, parce qu’il a ce style bien spécifique qui fait qu’on le reconnait au premier coup d’œil. Je pense qu’il s’est inspiré du titre « Medusa » pour créer la pochette et j’aime beaucoup cette composition avec ces formes et ces couleurs. Je suis très contente du résultat !

Quelles groupes vous inspirent, voire vous influencent ? C’est difficile à dire, je ne peux pas parler à la place des gars, je sais que ce sont de grands amateurs de musique. Ce sont tous de grands musiciens qui s’inspirent mutuellement et c’est formidable de travailler ensemble

Alors, quels artistes aimes-tu en général ? C’est une question délicate, parce que j’ai un répertoire très varié remplis d’artistes complètement différents qui m’inspirent tous énormément. Ça va de Joni Mitchell, Aretha Franklin, ou Neil Young à Led Zeppelin, Deep Purple, Raibow. Et j’adore les Beatles, je dois être une de leur plus grande fan (rires) !

Et quand tu écris, qu’est-ce qui t’inspire ? L’inspiration peut venir de plein de choses, une bonne conversation, par exemple, quand tu ressens que tu partages quelque chose avec la personne et que tu peux être toi-même. Il y a des gens autour de nous avec lesquels on peut évoluer, partager des pensées, des sentiments… Aussi, la nature est très importante pour moi. Je ne sais pas si ça m’inspire, mais j’adore nager (rires). C’est un moyen de décompresser. Juste le fait de prendre l’air dans de grands espaces, cela fait beaucoup de bien aussi, je prends le temps de réfléchir.

Dans un autre registre, peux-tu commenter ton expérience lors du dernier « 70 000 Tons Of Metal » ? Oh ! Tu devrais y aller un jour, c’est une expérience fantastique ! Les gens étaient tellement amicaux, l’ambiance était vraiment particulière, on a eu de bons contacts avec le public… Et on y a rencontré des gens du monde entier. Les gens sont là pour se rencontrer et partager leur amour pour la musique. C’était vraiment super, j’espère qu’on y retournera !

Autrement, connais-tu un peu la Belgique ? Oui et j’adore la Belgique ! Nous avons joué à Méan l’an dernier et j’ai adoré ce festival. L’ambiance était aussi particulière, les gens très sympa et le cadre était superbe. C’est une très belle région là-bas et je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi vert ! Puis, votre bière et votre chocolat sont fantastiques (rires) !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s