[ARCHIVES] Interview avec Carach Angren

carachangren_thisisnofairytale

Après le concert donné au Biebob le 20 février, nous avons pu nous entretenir avec Clemens Wijers, alias Ardek, claviériste et compositeur du groupe hollandais d’Horror Metal, Carach Angren. Mais qu’est-ce que l’Horror Metal ? Il nous l’explique dans ces lignes…

Pour commencer, quelles sont tes impressions par rapport au show de ce soir ? C’était excellent, mais chaotique aussi (rires) ! On a joué quelques fois ici, mais ça n’avait jamais été aussi mouvementé ! Des gens sont montés sur scène, on s’est demandé quoi, mais c’était chouette, je suis content !

Sinon, « This Is No Fairytale » est sorti il y a presque deux ans, quel est ton ressenti par rapport à cet album aujourd’hui, avec le recul ? Cet album est très sombre, nous avons fait quelque chose d’un peu différent par rapport à nos albums précédents, mais on avait besoin de le faire et les gens réagissent bien aux chansons en live, donc je suis toujours aussi satisfait du résultat.

Ça fait également deux ans que vous êtes sur la route, est-ce que vous prenez parfois le temps d’écrire de nouveaux morceaux ? Oui, on prend du temps pour ça. En fait, on vient de finir notre nouvel album, il est déjà mixé et masterisé et il sortira cette année, je ne sais pas encore quand, mais c’est pour très bientôt ! Nous sommes à nouveau allés l’enregistrer chez Peter Tagtgren et le mastering final a été envoyé au label la semaine dernière.

Peux-tu déjà nous dire quelques mots à propos de ce nouvel album ? Cet album est beaucoup plus mélodique et j’ai imaginé un concept original où la musique coïncide avec les textes et où même l’auditeur participe à l’aventure. Je suis impatient de pouvoir révéler ça ! Mais je peux déjà dire qu’on aborde à nouveau le thème de l’horreur.

Selon toi, quelle est la différence entre le Black Metal et l’Horror Metal, qui est la qualification de Carach Angren ? Le Black Metal, c’est de là qu’on tire nos racines, bien sûr et c’est un genre qu’on adore.  Mais même si en a tiré de l’inspiration, on ne prétend pas à faire partie de ce mouvement. C’est pareil pour notre côté symphonique, on ne peut pas se qualifier de Black Metal Symphonique, cela ne nous correspond pas non plus, d’autant plus qu’on a incorporé toute une dimension de story telling à Carach Angren. C’est pourquoi on a choisi ce terme d’« Horror Metal » finalement, c’est ce qui nous correspond le mieux, surtout que sur scène on évolue d’une certaine façon, on porte des masques etc.

Le clip sorti récemment pour « When Crows Tick On Window » est très réussi, mais aussi très interpellant, peux-tu en expliquer le concept et pourquoi vous avez choisi d’engager des danseuses ? En fait, le concept de « This Is No Fairytale » est une adaptation du conte d’Hansel et Gretel où les enfants sont maltraités par leurs parents. Et cette chanson évoque le chaos qui règne dans leur maison, il est surtout représenté par la partie orchestrale et je ne sais pas pourquoi, j’ai visualisé des danseuses sur ces parties dont les mouvements représenteraient les émotions des enfants. J’espère que les gens ne voient pas ça comme de la danse Pop, car ce sont des ballerines et leur danse a un sens.

Finalement, quelles sont tes références en matière d’horreur en général ? Personnellement, j’aime bien les films asiatiques, comme « The Grudge », « The Ring », ce genre de choses un peu bizarres, pas spécialement les trucs où il y a du sang partout etc. J’aime aussi les vieux films, « Hellraiser » doit être un de mes préférés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s